David De Beyter


Far Above the World





            FR ES



  Vue de l’atelier, Journée portes ouvertes, Casa de Velázquez, Madrid, 2018



Artistes de la Casa de Velázquez. Académie de France à Madrid 2018
Collectif
172 pages, 22 x 22 cm
Broché
ISBN 9788490961964


Site de l’artiste 
David De Beyter

Lire aussi
Fleeing the Field

Voir aussi 
Nothing Else Matters
La nature n’est jamais le sujet central des œuvres de David De Beyter. Pour autant, elle est un personnage secondaire fort et incontournable qui traverse l’ensemble de son travail. L’artiste se détache toutefois de la tradition de la peinture et de la photographie de paysage. Il ne s’agit pas pour lui de sublimer, ni d’en faire un sujet unique ou un espace du romantisme. Son approche est singulièrement liée à celle des peintres flamands, comme Brueghel ou Patinir, qui renversèrent les échelles pour amplifier la place de l’arrière-plan paysager et mieux éclairer les scènes.
Dans ses œuvres, David de Beyter nous le montre comme un décor tangible. Des terres hostiles, lunaires ou mythiques, des plages de New Heaven aux landes du Nord, les sites ancrent les fictions et leurs contextes. À travers ces territoires — de Concrete Mirrors, Édifices, Moon Like Earth à ceux de la vidéo Unexpected Monuments — c’est aussi la question de la quête et une réflexion sur ce qui fait archive qui est constituante du travail. Cheminer au milieu d’espaces sans vie qui rejouent les peurs de personnages de Lovecraft ou partir à la recherche d’indices dissous dans des récits d’autofiction, telle est l’invitation que l’artiste nous propose. Les nouvelles recherches qu’il développe à Madrid n’y dérogent pas et se placent aussi au cœur du paysage et des communautés. Il creuse l’étrange et s’intéresse à l’ufologie, à son impact peu visible mais pourtant prégnant en Espagne. Ici aussi, les paysages se déploient, marquent les histoires et font formes. Une quête scientifique qui se base sur des recherches précises et des croyances multiples ; inspirée par une congrégation éphémère qui a pris une ampleur considérable dans les années 70 à Tenerife. L’artiste va à la rencontre de sociologues et ufologues, de groupes oubliés et marginaux qui œuvrent à quelque chose de fascinant et qui les dépasse.

Il décortique la construction de l’imagerie foisonnante, incroyablement précise et minutieuse liée aux rencontres du 3e type. C’est cette semi-fiction et cette conquête déchue qui l’inspirent. Il y a une joie intrinsèque à partir sur les traces de ces doux savants qui ont cru en des formes mouvantes et extérieures et qui y posent aujourd’hui un regard sceptique.


« Il fut un temps où l’on se plaisait à attribuer aux images des pouvoirs merveilleux on imaginait qu’elles étaient vivantes ou qu’on pouvait y entrer comme dans un autre monde ; on leur attribuait toutes sortes de propriétés fictives, en les sachant fictives. » 1

Ce travail en cours reste éminemment photographique. David de Beyter utilise très justement les codes des enquêtes, il recrée des images abstraites, sortes de preuves irréfutables de ce qui a eu lieu. Construire des images comme des archives et se servir des archives comme éléments scientifiques. Perdre un peu le regardeur dans ce qui serait une histoire inversée de ce qui a été.
Comme dans Big Bangers, il ouvre son travail à d’autres formes. La photographie tient les rôles qu’on lui connait : picturale, esthétique et documentaire et est mise en dialogue avec des objets, ready made et installations, sculptures et arte fact. Un autre monde est en train de se reconstruire à travers ce jeune travail. Et bien que la vérité soit ailleurs, nul ne doute qu’une fois encore l’artiste nous  emmène avec lui dans des contrées de sérendipité. Heureux que nous sommes de découvrir et trouver ce que jamais nous n’avons cherché.

— Émilie FLORY
Madrid, février 2018


1.    Emmanuel Siety in Fictions d’images - Essai sur l’attribution de propriétés fictives aux images de films, Presses universitaire de Rennes, 2009.
︎
HOME

Made possible by the generous support of all the artists and partners  
Please respect the copyrights of all art works, texts and images on this website

/// THANKS xoxo ///