L’Estran

Marie Maurel de Maillé


Expositions
22 janvier > 20 mars 2010
Centre d’art contemporain image/imatge et Médiathèque Jean-Louis-Curtis, Orthez

Éclats de mots murmurés sur la grève…!
Rencontres et lectures, samedi 13 février 2010 à 17 heures, médiathèque Jean-Louis-Curtis

Commissaire des expositions : Émilie Flory
avec la complicité de Stéphanie Orliac, directrice de la Médiathèque


L’Estran est une série photographique réalisée lors de la résidence artistique de Marie Maurel de Maillé au domaine d’Abbadia à Hendaye en 2008, conçue sous forme de livre et d’exposition. Ainsi, certaines images existent et sont visibles uniquement dans l’ouvrage, édité chez Filigranes en octobre 2010.


L’onde glacée me noie les pieds. Ma
flânerie turbulente s’enflamme, trop
entêtée à gravir l’exil.

Sans l’avoir voulu je me suis échappée…

Hausser le ton, persuader les solitudes hystériques. J’ai voulu dominer les émois pour
n’obtenir, au final, qu’un piètre résultat.
Assise au creux de la dune, je perçois nettement ce bout de territoire où ombelles et
petits cailloux caressent, mordillent mes genoux.

Pourquoi vouloir faiblir à l’approche des embruns de l’été ?

Il y a le tulle écrasé d’un départ précipité,
L’entêtement du frêle parfum, les baisers effacés,
Les asphodèles soufflés, les constellations enterrées.

Quelles haines ou amours attisent ces
effrois !
Je suis ravagée, fatiguée.
L’apparition de la première étoile me fait entrevoir son ombre au fond de l’eau. Un bref
passage de tentacules creuse mollement un sillage évasif. Les bruits étouffés des
esquisses imposées des vagues m’empêchent d’avancer au-delà.

Je suis bloquée, je m’inflige ce que je ne veux plus voir…

L’architecture orgueilleuse n’est aujourd’hui qu’un fragment douloureux, saupoudré de
sentiments imparfaits. Entre incertitude et fraternité, la douceur a disparu.

Si peu d’enfance mêlée ou évanouie…

La lourde bâtisse, ses souvenirs, ne font plus partie de ma vie. Je ne désire plus
faire autrement. Pas de nostalgie, ni de traître mélancolie. J’ai marché, me piquant
aux aiguilles de pin qui jonchent le chemin de sable. La lande m’étouffe, la forêt
pèse, s’incruste. Je m’assieds, genoux repliés sur mon torse et respire la toile lavée
de ma robe.

Je ne resterai pas ! Je n’en veux pas de ces images et de cette histoire. Je suis au bout de mon refus, de ce tyrannique oubli.

La porte reste fermée, personne ne s’est rendu compte de mon arrivée. Repartir…
fabuler l’envol, ma tête s’effrite et je glisse.

Échapper à l’effort, appréhender sans peur...

Plongée dans l’obscurité, j’effleure le sol, le bois craque, délivre cire et poussière…
J’avance vers la bibliothèque, abandonne derrière moi la triste imposture. Je veille à laisser au visage de mon histoire son mystère, mais admire, parmi les pièces suspendues, une seule phrase brodée : « Nourrir mon âme de l’étrange esprit. » Sur le tapis élimé s’esquivent les traces de mon passage. À l’abord du vestibule, elle me toise, me défie. Son
regard s’accroche, le portrait me paralyse. Les yeux fixes, coincés dans ce visage de perle rare, perdue dans sa toilette de rigide taffetas, de raide organdi, elle m’attrape, m’étreint.
C’est au centre du domaine que mon corps m’appartient à nouveau.

L’embrasser tout de suite ! Une étreinte serrée et moite saisie d’ambre au creux de ta parure.

Je le sais maintenant, l’effacement n’est qu’ une éphémère apparition. Il est juste la place d’un temps suspendu au mystère d’un éclat passé. Pardonne cette impertinence, le péril n’est pas si proche, si forte soit l’absence.

— Valérie Mazouin

Texte qui accompagne les images dans l’édition L’Estran, Filigranes, 2010.



Expositions réalisées et produites par le centre d’art, en partenariat avec les résidences du Domaine d’Abbadia à Hendaye et la Médiathèque Jean-Louis- Curtis d’Orthez, et avec l’aide de Picto Rhône-Alpes.


Site de l’artiste
Marie Maurel de Maillé

   Vue de l’exposition L’Estran à Orthez






      Marie Maurel de Maillé, de la série L’Estran, 2008. © l’artiste

︎
HOME

Made possible by the generous support of all the artists and partners  
Please respect the copyrights of all art works, texts and images on this website

/// THANKS xoxo ///