À propos

 
  


Commissaire d’exposition, membre de l’AICA France (association internationale des critiques d’art) et de C-E-A (association nationale des commissaires associés), Émilie Flory développe une réflexion sur le régime contemporain des images à travers, notamment, les multiples formes de réappropriations que déploient les artistes aujourd’hui ainsi que la question des images imprimées.

Diplômée en ingénierie culturelle, elle est directrice du centre d’art contemporain image/imatge à Orthez de 2001 à fin 2015, et en assure la direction artistique jusqu’en février 2016. Après une année bénévole à SF Camerawork (San Francisco), elle se consacre à des projets curatoriaux en freelance, en France et à l’étranger. Elle collabore régulièrement avec des partenaires publics et privés (CNAP, Fracs, centres d’art, musées, galeries, Fondations, collectionneurs).

Elle a, entre autres, présenté les expositions monographiques de Marie Losier, Lynne Cohen, Loïc Raguénès, Éric Rondepierre, Paul Pouvreau ou Joachim Schmid. 
Émilie défend la jeune création dans la plupart de ses projets et coproductions. Elle travaille avec des jeunes artistes ayant pas ou peu exposé et accompagne des artistes émergents comme Delphine Balley, David De Beyter, documentation céline duval, Nino Laisné, Enrique Ramírez ou David Coste. Elle a également à cœur, dans sa pratique curatoriale, de soutenir des artistes n’ayant jamais exposé en France comme Chris McCaw, Katharina Mayer, Michael Scoggins, Gorka Mohamed, Charles-Frédérick Ouellet et Cristina Mejías. 


Dans ses expositions collectives, elle pose la question des racines et des déplacements migratoires (Entre fleuve et rivière, Ceux qui nous lient), des territoires de conflits, (No Shooting in this Area), du travail (Activité permanente, Cadre Moyen, Melting Point), du cinéma et des notions de décor et de fiction (Hello Happiness!, L’espace des possiblesLe facteur sonne toujours deux fois, Le Pays d’en haut, L’Estran) ou encore de la culture underground  (Nothing Else Matters, God’s Nightmare, Powerhouse).

Elle écrit pour les artistes et est régulièrement membre de jurys. Elle a également été à l’initiative de groupes de collectionneurs, dont elle assure la coordination et gère la prospection et les acquisitions.

À l’été 2017, elle est la lauréate de la résidence de recherche curatoriale Intersections à Madrid proposée par le CAPC, La Casa Encendida, La Casa de Velázquez, L’Acción Cultural Española et l’Institut français. De cette résidence découleront différents projets en France et en Espagne entre 2018 et 2023.

Émilie Flory connaît bien le mistral, la tramontane et le quartier de la Banane à Paris. Curiosités, découvertes, errances, balades, favorisent sa réflexion et développent l'acuité de son regard sur la création.

︎
HOME

Terms of Use
Made possible by the generous support of all the artists and partners  
Please respect the copyrights of all art & graphic works, texts and images on this website.

 
/// THANKS xoxo ///