Produits dérivés

Paul Pouvreau



Exposition
9 novembre 2013 > 11 janvier 2014  — Centre d’art contemporain image/imatge, Orthez

Archi comble
Commande publique du CNAP — espaces publics de la ville d’Orthez 
21 octobre > 17 novembre 2013

Commissariat, suivi de production : Émilie Flory 
Médiation culturelle : Audrey Jochum
Régie : Christophe Clottes



Produits dérivés est une expostion monographique dans laquelle dialoguent des œuvres que Paul Pouvreau a réalisé au début des années 90 et les productions récentes. Les préoccupations de l’artiste se déploient toujours autour des questions d’architecture, d’urbanisme et d’objets. L’œuvre Abat-jour, qu’il a conçu pour l’exposition, est une architecture monumentale en briques de carton qui devient mur d’exposition, en présentant dans certains de ses interstices, trois tirages sur carton alvéolé.
Les dessins au stylo quatre couleurs sur des feuilles de journaux viennent se confronter à cette nouvelle technique ainsi qu’à « l’élevage de poussière » présent dans le diptyque Intérieur tamisé (1991). L’artiste y assemble deux sous-verre — laissés dans l’atelier accueillir une poussière à travers un rideau de dentelle — leur face intérieure conserve ce dessin qui est ensuite mis en regard d’une photographie noir et blanc en deux parties.
Les vues de l’atelier de l’ensemble photographique Scènes de ménage (1994) — autre clin d’œil à Man Ray et Duchamp — soulignent quant à eux subtilement le rapport qu’entretien l’artiste avec la performance. 

Premier projet a investir les nouveaux espaces du centre d’art, l’exposition s’accompagne d’une présentation de la commande publique Archi comble et de rendez-vous conçus par l’artiste et la commissaire de l’exposition. Telle une programmation vidéos qui regroupe les œuvres de Michel Blazy, Christophe Clottes, Hervé Coqueret, Jacques Julien, Hugues Reip, Franck Scurti, Muriel Toutlemonde, Paul Pouvreau.
Ainsi qu’une rencontre privilégiée avec l’artiste David Michael Clarke autour de son film Blood From a Stone, suivie d’une discussion entre l’artiste, Émilie Flory, Paul Pouvreau et le public.

L’exposition ainsi que la programmation évènementielle ont été réalisées grâce aux artistes et au soutien du Ministère de la culture et de la communication, de la DRAC Aquitaine, du Conseil régional d’Aquitaine, du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, de la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées et de la ville d’Orthez.
En partenariat avec le CNAP - Centre national des arts plastiques, en collaboration avec le Frac Aquitaine, le Frac Midi-Pyrénées, les Abattoirs, Toulouse, Art : concept et galerie du jour - agnès b (Paris) et avec l’aide du Bel ordinaire et du Centre d’art le Parvis.



Archi comble


Le projet intitulé Archi comble se propose d’installer un dialogue visuel entre l’architecture de la cité, la diversité de ses bâtiments avec celle d’un bloc image constitué de photographies représentant elles aussi des formes architecturales et sculpturales. La seule différence est que les photographies présentent des prototypes de constructions réalisées avec les emballages usagés du quotidien. Aussi pour qu’un tel dialogue prenne la forme d’une conversation plus large et concrète au sein de la cité, les photographies noir et blanc et couleurs seront diffusées sur les panneaux et sucettes publicitaires. L’usage des supports publicitaires est motivé ici par un principe d’ironie, qui s’apparente et s’appréhende visuellement comme un effet de retournement. Précisément dans la mesure où ces emballages agencés et photographiés comme des architectures se retrouvent là où on a l’habitude de vanter ces mêmes produits. Très précisément au milieu des signes publicitaires. Ce projet révèle dans ses formes l’échange d’un procédé en quelque sorte. Un dialogue condensé ici en image et en situation entre la photographie, la publicité et la cité. Il s’agit de pointer à la fois les relations de productions, d’économies et de communications dans l’espace urbain entre ces trois territoires. Mais aussi de révéler la place importante que la cité accorde désormais à l’image comme partie prenante de son architecture avec les modifications singulières qu’elle ne cesse d’apporter sur sa configuration.

— Paul Pouvreau

La commande publique Archi comble a été réalisée par l’artiste en 2012, en partenariat avec le centre d’art image/imatge, les Rencontres internationales de la photographie d’Arles, le CRAC de Sète et l’artothèque de Vitré.


Site de l’artiste
Paul Pouvreau





   Vues de l’exposition : © Nino Laisné

︎
HOME

Made possible by the generous support of all the artists and partners  
Please respect the copyrights of all art works, texts and images on this website

/// THANKS xoxo ///