COVER

Lynne Cohen


Expositions
15 octobre > 9 novembre 2010
10 novembre > 10 décembre 2010
Centre d’art contemporain image/imatge, Orthez

Commissaires  : Lynne et Cohen & Émilie Flory 

Conférence de Lynne Cohen, mercredi 13 octobre, à l’École supérieure des arts et de la communication de Pau dans le cadre du projet Hors champs.



Lynne Cohen : intérieurs anonymes


(...) En noir et blanc ou en couleur, ses images représentent invariablement des espaces intérieurs dépourvus de présence humaine. Salle de classe, laboratoires, halls, équipements militaires, spa... si certains types de lieux sont récurrents dans son travail, Lynne Cohen ne cherche pas pour autant à constituer des ensembles ou des séries, encore moins à élaborer des typologies. Tantôt kitsch, tantôt d’une froideur clinique, ses su- jets ne sont, le plus souvent, ni l’un ni l’autre. Hormis leur banalité et le contrôle insidieux qu’ils exercent quotidiennement sur nos vies et nos comportements, les lieux photographiés par Lynne Cohen échappent à tout effort de catégorisation systématique et ne peuvent être rattachés à aucune esthétique en particulier. Tous se caractérisent par une conception de l’espace à la fois improbable et douteuse — que ses photographies s’emploient précisément à montrer et à répertorier. Photographiés dans un style apparemment neutre et détaché, ces environnements, des plus sommaires aux plus sophistiqués, apparaissent avant tout fonctionnels et parfaitement sérieux. Le plus souvent, il en émane, par ailleurs, une impression d’absurdité totale, source à la fois d’humour et d’angoisse. Si ces lieux semblent souvent dédiés à une fonction hautement spécialisée, la nature exacte de cette dernière demeure généralement énigmatique. La réticence de Lynne Cohen à mentionner explicitement les noms des lieux photographiés ne fait qu’accroître notre incertitude. Dépourvues de légendes ou de notices explicatives, ces photographies de style documentaire sont nécessairement ambiguës et les indications qui les accompagnent, aussi vague que « Laboratoire », ne suffisent pas à dissiper le malaise qu’elle suscitent. Les éléments décoratifs présents dans ces espaces ne contribuent pas davantage à rassurer le spectateur. Photographiée par Lynne Cohen, la décoration, loin d’avoir des vertues apaisantes et de faire oublier le caractère aliénant de certains espaces, paraît souvent si incongrue qu’elle confère aux lieux concernés un aspect plus suspect encore.
Après des études d’art à la fin des années 60, Lynne Cohen a commencé à utiliser la photographie en 1971, dans le sillage de l’art conceptuel, du minimalisme et du pop art. Elle n’a pas cessé depuis. (...)

— Jian-Xing Too

Traduction Cécile Dazord

Extraits. L’intégralité du texte est disponible dans l’ouvrage Cover, Éditions Le Point du Jour, 2009.


Exposition réalisée grâce au soutien du Ministère de la culture et de la communication, de la DRAC Aquitaine, du Conseil régional d’Aquitaine, du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, de la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées et de la ville d’Orthez.

Réalisée en collaboration avec le Centre d’art contemporain Le Point du Jour (Cherbourg-Octeville) et avec le soutien du Conseil des Arts du Canada/Canada Council for the Arts.

Je remercie Andrew Lugg, Jian-Xing Too et Catherine Pomparat.


Site de l’artiste
Lynne Cohen

Voir aussi
SPA & Thermes






︎
HOME

Terms of Use
Made possible by the generous support of all the artists and partners  
Please respect the copyrights of all art & graphic works, texts and images on this website.

 
/// THANKS xoxo ///